La vaccination du chien
Les vaccinations commencent en général vers 6 ou 8 semaines par une primo vaccination suivie d’un ou plusieurs rappels.

La maladie de Carré :
Il s’agit d’une maladie infectieuse, contagieuse due à un virus spécifique, touchant les Canidés (chien, renard, loup, coyote…) mais aussi les ratons laveurs, les pandas et les petits rongeurs type furet, putois, belette…

L’incubation varie entre 3 et 7 jours. Les symptômes sont à la fois digestifs, respiratoires, oculaires et nerveux. Le virus peut être présent dans le milieu extérieur sur des objets souillés par les sécrétions virulentes (cage, sol, gamelle) et rester vivant pendant plusieurs heures. Jeunes et adultes peuvent être atteints, d’où l’importance de la vaccination. Seule cette vaccination a pu faire régresser la maladie mais elle peut réapparaître à tout moment à l’occasion de passages dans les zones infestées ou lors d’une faiblesse immunitaire d’un animal en particulier.

En ce qui concerne la législation, l’acheteur d’un chien atteint de cette maladie doit agir au plus vite pour annuler la vente (le diagnostic de suspicion doit être fait dans les 8 jours et ensuite l’action en rédhibition doit être faite dans les 30 jours).

L’hépatite de Rubarth :

C’est une maladie contagieuse, due à un adénovirus canin.

L’incubation est de 3 à 6 jours.

La contagion est directe (ingestion des sécrétions digestives ou urinaires d’un animal infecté) ou indirecte (par le matériel, gamelle…). Le virus peut résister 6 jours dans le milieu extérieur et l’animal atteint excrète le virus plusieurs semaines dans ses urines. Le pronostic est grave car le traitement est rarement efficace et seule la vaccination est efficace en prévention.

En cas d’achat d’un chiot atteint, il existe des recours.

La Parvovirose :

Il s’agit d’une maladie virale contagieuse due à un parvovirus. Elle frappe souvent le jeune chiot de 6 à 12 semaines avec une incubation de 3 à 4 jours. Les symptômes sont une gastro-entérite hémorragique violente nécessitant hospitalisation et soins intensifs. Malgré cela, elle est parfois mortelle.

La prévention passe par la vaccination des animaux. En cas d’achat d’un animal atteint, la législation sur la vente d’animaux donne des recours à l’acheteur.


La Leptospirose :

Il s’agit d’une affection bactérienne de l’espèce canine présente également chez d’autres espèces comme les rats, mulots... Elle est contagieuse (urines et eaux stagnantes), se traduit par une atteinte hépato-rénale, et fait partie des zoonoses (maladies transmissibles à l’homme).

Seule la prévention par la vaccination est efficace et, dans certaines régions à risque, cette vaccination deux fois par an est fortement conseillée (chiens allant souvent à la campagne, chiens de chasse, …).

La Rage :

La France est désormais déclarée indemne de Rage cependant la vaccination reste conseillée partout et reste obligatoire dans de nombreux cas. C’est une zoonose (maladie transmissible à l’Homme) mortelle à 100% dès l’apparition des 1ers symptômes. Elle touche tous les animaux à sang chaud, et un des réservoirs préoccupants à l’heure actuelle est le groupe des chauve-souris.

La prévention médicale passe par la vaccination qui reste indiquée pour tous les chiens et chats vivant en France.

La vaccination est obligatoire pour :
  • les chiens et chats dans les campings ,centres de vacances et pensions
  • pour se rendre en Corse et dans les DOM-TOM
  • pour sortir de France vers certains pays étrangers
  • pour revenir en France en provenance de certains pays. (Un titrage d’anticorps est depuis peu également nécessaire)
  • pour participer à certaines expositions ou courses.

La toux de chenil :

Fréquente chez les chiots, la maladie peut revêtir des formes plus ou moins graves.

La vaccination représente une bonne prévention. Elle peut être demandée dans certains chenils ou lors d’expositions.

La piroplasmose :

C’est une maladie parasitaire grave transmise par les tiques. Elle entraîne une destruction des globules rouges, accompagnée d’une forte fièvre, et peut être mortelle. Il existe un vaccin qui peut être effectué dès l’age de 6 mois. C’est le seul vaccin qui ne peut être associé aux autres (un délai d’un mois est nécessaire). Les rappels sont annuels.


Les tiques, sont des acariens qui se fixent dans la peau du chien pour prendre des repas de sang. Les chiens les attrapent au passage dans l’herbe car les jeunes tiques sont fixées en haut des herbes en attendant le passage d’un animal.

Pour protéger votre animal vous pouvez lui appliquer un antiparasitaire en spot-on ou en spray. Des colliers anti-tiques sont également disponibles chez votre vétérinaire. On pourra enfin brosser son animal au retour de promenade.

Attention avec les tiques car ce sont les vecteurs de différentes maladies dont la plus connue est la piroplasmose. Attention également car les tiques peuvent se fixer sur les hommes ! La maladie de Lyme est une maladie transmise par les tiques à l’homme et à l’animal qui reste assez commune. Elle entraîne fièvre et symptômes articulaires.

Pour enlever une tique, n’utilisez pas d’éther ou de pince à épiler car vous risquez de laisser le rostre en place. Il existe chez votre vétérinaire une petite pince spéciale qui s’utilise en tournant et permet de retirer rapidement et sans risque la tique. Attention car si le rostre reste dans la peau de votre animal il peut entraîner la formation d’un abcès ou d’un kyste.